29Oct
29 octobre 2018

Pour ce projet, la ville de Calais souhaitait notamment offrir un espace sportif au club de basket résident évoluant en Nationale 2. Ce plateau multisport (basket, volley et handball) devait permettre d’une part, la réappropriation du site par la ville et ses habitants suite à la libération de terrains par le port industriel de Calais, et d’autre part, le rassemblement des quartiers de la ville et de ses quais dans une optique plus large de transformation du secteur (aménagement des berges). L’objectif était également de faire rayonner cet ouvrage bien au-delà de son lieu d’implantation.


salle-quai-de-la-moselle_12_maxime-delvaux-fhd salle-basket salle-quai-de-la-moselle_13_maxime-delvaux-fhd

Un défi aussi bien technique qu’esthétique


En premier lieu il a fallu pomper l’eau avant d’étanchéifier le sol et installer des dizaines de pieux à plus de 18 mètres de profondeur pour créer les fondations. Le côté esthétique est mis en avant avec une forme en diamant pointant sur chaque quartier de Calais, des parois translucides et une toiture atypique en arc tendu, structure innovante et inédite. La forme hexagonale de l’ouvrage, primé aux Trophées Eiffel d’architecture acier dans la rubrique « Divertir » ainsi qu’aux prix Architecture et Maîtres d’Ouvrage (prix de la mise en œuvre la plus audacieuse) invite quant à elle le regard à se promener sur chacune de ses facettes. De loin, avec son toit suspendu, la salle de sport du quai de la Moselle ressemble à une raie Manta ou une voile de cerf-volant.


salle-quai-de-la-moselle_02_maxime-delvaux-fhd salle-quai-de-la-moselle_04_maxime-delvaux-fhd salle-de-nuit

De la toiture…


Un toit constitué d’une toile tendue en PVC confère à cette réalisation son identité visuelle. Il repose sur une charpente de poutres d’acier dont la plus longue fait plus de 64 mètres. Ces poutres reposent sur des poteaux massifs en béton. Sur le toit, rien ne dépasse.

De structure légère et d’une forme paraboloïde hyperbolique, cette structure en acier s’étend entre les gradins nord et sud. Les poutres d’acier enjambent une portée comprenant l’implantation du terrain et les gradins, sont d’une hauteur de 80 cm maximum et accrochées sur des gradins en béton à 45° coulés en place.

La toiture en bacs acier est posée sur d’immenses catènes qui sont articulées à des oreilles d’acier flanquées en about des poutres inclinées en béton. Sa forme de « chips tendue » avec des points hauts aux extrémités et une contre-courbe permet la récupération des eaux de pluie dans des noues périphériques. Elle est couverte de deux épaisseurs de fibre de verre thermique et acoustique surmontées d’une membrane PVC blanche.

Le report des charges de la couverture sur les voiles inclinés des gradins libère la façade de tout élément porteur.


 faceb_03_plans_page_09_image_0002  faceb_03_plans_page_09_image_0005  faceb_03_plans_page_09_image_0001

A la façade…


Dissociée de cette structure porteuse, la façade est constituée de grands panneaux de verre (de 3,5 à 12 m) tenus entre deux tubes d’acier de 10 x 30 cm. Les 176 panneaux vitrés sont traités contre l’échauffement du soleil et sont anti-déperlants.

Au sol les articulations des quelques montants qui participent au soutien de la couverture bénéficient d’une feuillure étudiée pour répondre à des sollicitations sismiques ou liées au vent, tout en supportant le verre.

De grande hauteur, les six façades vitrées sont sans traverse horizontale et permettent une parfaite visibilité de l’équipement, par une transparence montrant à tous la passion du sport qui s’y déploiera. Elles sont ouvertes sur les différents quartiers de Calais que l’équipement à vocation à reconnecter.

Le report des charges de la couverture sur les voiles inclinés des gradins libère la façade de tout élément porteur.


b9714465564z-1_20180119185448_000gtrahg3sq-2-0        b9714481651z-1_20180120185926_000gc7ahl0lq-3-0

Et aux gradins


Pour terminer, un mot sur les gradins qui servent aussi de « tampon acoustique et thermique avec l’extérieur » explique Camille Mourier, concepteur du projet (Bureau Face B). La géométrie du projet reflète également l’organisation optimale des gradins afin de favoriser l’effet chaudron caractéristique des matches de basket-ball. De plus, les volumes dégagés sous les gradins logent l’accueil du public, les sanitaires et les bureaux du club. Au final, et pour un coût d’environ 10 millions d’euros, cet équipement propose 1 660 places assises, 2 500m² de surface et une centaine de places de parking.


 

Maîtrise d’ouvrage : ville de Calais

Architecte : Bureau Face B

Bureau d’études : Bollinger + Grohmann – Agence de Paris

Constructeur métallique : BC METALNORD, groupe Baudin Chateauneuf

Menuiserie extérieure – vitrerie : Groupe Roger Delattre