17Oct
17 octobre 2019

Afin de connecter l’île de Puteaux, poumon vert de la ville, et ses équipements sportifs au centre-ville, une passerelle enjambant la Seine était souhaitable, l’ouvrage routier actuel n’étant pas suffisant en termes d’accessibilité, de sécurité et de fonctionnalité. Dans un site exceptionnel au pied du quartier de la Défense, cet ouvrage se devait de révéler un paysage unique tout en assurant un confort maximal aux usagers des modes de circulations doux.

C’est aujourd’hui chose faite !  Après avoir identifié ces enjeux, la ville de Puteaux a été assistée par un groupement de maîtrise d’œuvre mené par l’agence d’architecture AEI et le bureau d’études Coredia. L’entreprise Viry, spécialiste en constructions métalliques complexes, a ensuite réalisé et posé la charpente métallique.


vue-amont-panorama-agence-aei

Vue amont panorama © Agence AEI


Une architecture qui, tout en répondant aux besoins et enjeux, bénéficie d’une réalisation à l’esthétique soignée

La passerelle est définie par ses 3 lignes principales (une horizontale et deux arcs de cercle) formant la structure primaire du franchissement tout en mettant en valeur les cheminements le long de ces lignes et les multiples accès à leurs extrémités.

L’ouvrage s’emprunte et se parcourt comme il se lit dans le paysage, en respectant un schéma structurel simple, optimisant la matière en l’utilisant seulement là où elle est nécessaire.

D’une longueur de 142,5 m et de largeur évolutive (de 5 à 15,5 m au niveau des cheminements latéraux de la travée Seine), la passerelle est de couleur blanc laqué. Des garde-corps en verre accompagnent les escaliers au platelage en bois. L’ouvrage est mis en valeur par un éclairage ruban LED intégré dans sa structure, l’éclairage fonctionnel des cheminements étant assuré par des luminaires insérés dans la main courante et par deux colonnes lumineuses à l’entrée côté île. L’accessibilité est totale, les personnes à mobilité réduite pouvant emprunter un ascenseur vitré côté ville, l’accès se faisant en pente douce côté île.


Vue depuis l'île de Puteaux © Agence AEI

Vue depuis l’île de Puteaux © Agence AEI

Vue de dessous©agence AEI

Vue de dessous © agence AEI

 

 

 

 

 

 

 

 


Un challenge technique pour l’assemblage et la pose

Réalisée dans les Vosges dans les ateliers de l’entreprise Viry, la charpente a été acheminée en tronçons sur l’île de Puteaux pour la petite travée et sur le port de Gennevilliers pour la travée Seine. S’en sont suivis plusieurs mois d’assemblage, de soudure, de peinture et de montage des équipements avant le transport sur barge via la Seine et la pose définitive de la passerelle sur ses appuis dans la nuit du 31 décembre 2018 pour la grande travée. La finesse de la passerelle notamment en clé (environ 90cm) et la générosité de ses dimensions, rendues possibles grâce à l’utilisation du matériau acier, ont amené les concepteurs et les entreprises à imaginer des moyens exceptionnels pour assurer la stabilité de l’ensemble sur les aires d’assemblage, pendant la navigation et au moment de la pose. La première travée, d’une hauteur d’arc de 11 m au niveau de la RD7 et d’un poids de 110 tonnes au total (dont 100 tonnes d’aciers Nuance S355) a été posée à l’aide d’une grue au-dessus des deux 3 voies le 14 décembre 2018.


Pose travée RD7

Pose travée RD7

Pose travée RD7

Pose travée RD7

travee-1

 

 

 

 

 

 


La deuxième travée de 360 tonnes, dont 320 tonnes d’aciers Nuance S355 et S460, ce dernier acier à haute performance ayant servi à réaliser les montants de la travée au-dessus de la Seine, a quant à elle été assemblée dans un atelier du port de Gennevilliers et acheminée par une gigantesque barge jusqu’à l’île le 28 décembre 2018. L’utilisation de puissants vérins intégrés à la barge a permis de hisser la passerelle et de l’installer sur les piliers le 31 décembre 2018, en raison de la faible présence de péniches sur la Seine en cette période de fêtes. Enfin, les culées ont nécessité 80 tonnes d’aciers Nuance S355.


Passerelle Puteaux © Hélène Peter

Passerelle Puteaux © Hélène Peter

 

 

 

 

 

 

 

 

 


vue-aerienne

Maître d’ouvrage : Ville de Puteaux

Maîtres d’œuvre : AEI / Corédia / Progexial / ERA

Constructeur métallique : Viry Fayat Métal